Jamais sans ma glutamine!

Dernière mise à jour : févr. 18

La glutamine est un supplément qui jouit d’une grande popularité en tant que ‘nourriture musculaire’ parmi les athlètes depuis longtemps mais au cours de la dernière décennie, sa réputation a franchi les murs des gymnases pour s’étendre aux bureaux des naturopathes qui ont découvert ses nombreux bienfaits. En effet, à mesure que la science valide l’importance de la santé intestinale pour notre bien-être général, l’attention envers la glutamine se tourne maintenant vers une autre de ses fonction-clé, soit sa contribution au maintien de l’intégrité de la muqueuse intestinale.[i]

En ce temps de l’année durant lequel les cures de détoxification ont la cote, on entend souvent parler de plantes favorisant le ‘nettoyage’ du foie mais on semble oublier que les toxines sont éliminées via nos 2 émonctoires principaux que sont les reins et l’intestin. Je vous invite donc à découvrir le rôle crucial de la glutamine dans le processus de détoxification ainsi que ses nombreux bienfaits pour notre santé.


Qu’est-ce que la glutamine?

La glutamine est classifiée en tant qu’acide aminé "non-essentiel", ce qui porte malheureusement les gens à croire que cela signifie "non-important". Au contraire, la glutamine est tellement cruciale pour notre organisme qu’il peut la synthétiser lui-même!

Chaque cellule de notre corps utilise la glutamine. C’est l’acide aminé sous forme libre le plus abondant retrouvé dans notre sérum sanguin, dans nos muscles et dans notre liquide cérébrospinal. La glutamine compte pour plus de 60 % de tous les acides aminés sous forme libre présents dans le corps![ii]


Principales fonctions de la glutamine

La glutamine est impliquée dans un grand éventail de fonctions incluant la synthèse des protéines, le maintien de la masse musculaire, l’expression des gènes, la stabilisation de la glycémie, la production énergétique et de neurotransmetteur-clés comme le GABA. Dans le cadre de cet article, nous explorerons ceux directement en lien avec la détoxification.


1. Maintien de l’intégrité structurelle de la paroi intestinale. La majorité de la glutamine absorbée est métabolisée à l’intérieur de l’intestin ou elle sert de source d’énergie principale aux entérocytes – cellules formant la paroi intestinale - et favorise leur prolifération.[iii] La glutamine exerce également un effet régulateur sur les protéines intracellulaires des jonctions étroites composant la paroi intestinale permettant de prévenir la porosité intestinale aussi appelée ‘leaky gut syndrome’. De plus, elle module l’inflammation et protège les érythrocytes des agressions, ce qui en fait une alliée de premier ordre dans le maintien de la santé intestinale.[iv]

2. Maintien de l’équilibre acido-basique. Le corps jouit d’un mécanisme finement réglé qui maintient notre équilibre acido-basique à un pH oscillant entre 7,35 et 7,45 au niveau sanguin. Lorsque le sang s’acidifie, plus de glutamine est acheminée aux reins qui relâchera des ions bicarbonates afin de corriger l’acidose. A l’inverse, lorsque le pH devient trop alcalin, la glutamine est dirigée vers le foie qui relâchera de l’hydrogène pour rétablir l’équilibre.[v]

3. Protection contre l’excès d’ammoniaque et de glutamate. L’ammoniaque est un métabolite résultant de certains processus métaboliques tels que la production du GABA, notre principal neurotransmetteur calmant. Elle est aussi produite par le rein afin de nous permettre d’éliminer les acides. Malheureusement, l’ammoniaque produit des radicaux libres qui peuvent interférer avec la production d’énergie à l’intérieur de nos cellules et qui sont associés à plusieurs maladies neurodégénératives.

L’acide glutamique représente l’acide aminé le plus abondant dans l'alimentation humaine et on le retrouve aussi sous forme d’additif alimentaire dans le glutamate monosodique. Tout comme la glutamine, le glutamate peut aussi être produit par le corps car il participe à des fonctions essentielles telles que la biosynthèse des protéines. Le glutamate constitue le neurotransmetteur excitateur le plus répandu dans le système nerveux central et paradoxalement, il est aussi un précurseur du GABA. En excès, le glutamate peut toutefois s’avérer neurotoxique et provoquer des dommages rénaux.

Puisque la glutamine peut être synthétisée à partir de l’ammoniaque et du glutamate (ou acide glutamique), elle exerce un effet protecteur sur le corps et le cerveau en fournissant un moyen de transport et une voie sécuritaire pour leur détoxification.[vi]

4. Synthèse du glutathion. La glutamine agît comme précurseur de la synthèse du glutathion impliquant l’acide glutamique, la cystéine et la glycine. En plus de son rôle de premier plan dans la détoxification de substances toxiques telles que les métaux lourds, le glutathion agît en tant que maître antioxydant tout en optimisation nos fonctions immunitaires.

Sources de glutamine

Nous pouvons nous procurer la glutamine via le catabolisme d’aliments riches en protéines. Cependant, la diète américaine