Comment la méthylation affecte-t-elle votre santé et celle de votre coeur?

Avez-vous souffert d’une fatigue inexpliquée, d’une légère anémie combinée à une hypertrophie des globules rouges, de dépression ou de troubles de la mémoire ? Avez-vous des antécédents familiaux de fausses-couches récurrentes, de maladies cardiovasculaires, de cancer ou de démence ? Si c’est le cas, vous pourriez éprouver ce qu’on appelle « un processus de méthylation défectueux ».


Qu’est-ce que la méthylation ?

La méthylation est un processus biochimique-clé essentiel pour le bon fonctionnement de presque tous les systèmes du corps. Tout d’abord, elle agit comme une petite usine fournissant des groupes méthyle (CH3) à un grand nombre de réactions de l’organisme. Certaines de ces réactions sont impliquées dans la synthèse de substances essentielles comme la créatine, la carnitine, la coenzyme Q10, la phosphatidylcholine, la mélatonine, et beaucoup d’autres !

Elle fournit également des groupes méthyles qui s’attacher aux molécules d’ADN afin de déterminer si les plans dans l’ADN seront utilisés pour faire certaines protéines en fonction de leurs modèles.[1] Une autre fonction de la méthylation est de réguler l’utilisation globale du soufre dans le corps. Le soufre provient principalement de l’alimentation sous forme d’acides aminés - méthionine et cystéine - issues des protéines. L’une des substances les plus importantes contenant du soufre dans notre organisme est le glutathion, notre principale substance antioxydante. Le système de détoxification du corps dépend dans une large mesure du métabolisme du soufre, de sorte que la méthylation sous-optimale conduit également à l’accumulation de toxines. Le corps stocke une grande partie de ces toxines (métaux lourds, résidus de pesticides, etc.) dans le tissu adipeux mais éventuellement, les déchets accumulés vont commencer à causer des problèmes et à perturber la biochimie cellulaire conduisant à un vieillissement prématuré et tout un éventail de maladies.


L’homocystéine

Un des processus parmi les plus importants et les plus connus associés à la méthylation est celui associé à l’homocystéine. L’homocystéine est un sous-produit de plusieurs voies métaboliques, incluant le métabolisme de l’acide aminé méthionine. Le corps utilise la méthionine pour fabriquer des protéines et d’autres composés importants mais durant le processus, elle perd un groupe méthyle et est convertie en homocystéine. L’homocystéine peut être recyclée en divers produits utiles par l’ajout d’autres groupes méthyle. Si ce processus ne se produit pas harmonieusement, les niveaux d’homocystéine de l’organisme augmentent ainsi que le risque de développer divers problèmes de santé.


L’homocystéine a été impliquée dans un large éventail de conditions y compris les maladies cardiovasculaires, l’accident vasculaire cérébral, des taux accrus de cholestérol LDL oxydé, le diabète, la dépression, la démence, la maladie d’Alzheimer, les troubles hépatiques, la dysplasie cervicale et divers types de cancer. Par exemple, dans le cadre d’une étude prospective de cohorte impliquant 2127 hommes et 2639 femmes évalués durant 4 ans, un niveau d’homocystéine accru dans le plasma a été directement corrélé avec un accroissement de la mortalité.[1] Sur la base de leurs résultats, les auteurs ont conclu à la fin de l’étude qu’une augmentation de 5umol/L de l’homocystéine augmentait la mortalité de toutes causes de 49%, la mortalité cardio-vasculaire de 50%, la mortalité par cancer de 26%, la mortalité non associée au cancer ni aux maladies cardiovasculaires de 104%.


Méthylation et Coenzyme Q10

La Coenzyme Q10 (CoQ10) a été identifiée comme une molécule bénéfique pour la santé cardiaque car elle nourrit les mitochondries dans chacune de nos cellules. Le tissu cardiaque est rempli de mitochondries, plus que tout autre type de tissus dans notre corps. Ce super antioxydant est souvent recommandé pour prévenir les crises cardiaques et dans les cas d’angine de poitrine. La synthèse de la CoQ10 repose sur des composants du cycle de méthylation, en particulier le SAMe. Lorsque le processus de méthylation est sous-optimal, les niveaux d’homocystéine augmentent, celui du SAMe s’abaisse et nous risquons de ne plus avoir suffisamment de CoQ10 pour supporter le bon fonctionnement des mitochondries à l’intérieur de nos cellules.


Que puis-je faire pour soutenir le processus de méthylation ?

La méthylation se produit un milliard de fois par seconde pour assurer des fonctions critiques dans notre corps. Plusieurs articles scientifiques ont démontré que le processus de méthylation est sensible aux conditions environnementales et se dégrade avec l’âge. Puisque la santé et la qualité de vie dépendent fortement de la méthylation, il est primordial d’optimiser ce processus via l’alimentation, le mode de vie et les suppléments nutritionnels.

Afin de maintenir le fonctionnement optimal du cycle de méthylation et d’empêcher l’accumulation d’homocystéine, nous avons besoins de nutriments spécifiques. Les enzymes qui métabolisent l’homocystéine en méthionine et en cystéine utilisent le folate, la vitamine B12 et la vitamine B6 comme cofacteurs. Le processus nécessite également des donneurs de méthyle tels que la triméthylglycine (TMG) et le S-Adénosylméthionine (SAMe).


1. Les vitamines B - folate, B6 et B12

· Folate. Le folate se retrouve naturellement dans les aliments, tandis que l’acide folique est la forme synthétique de cette vitamine. Selon les études, jusqu’à un tiers de la population présente des polymorphismes – de petites variations génétiques – qui ne leur permettent pas de convertir le folate/acide folique en sa forme activée de 5'-méthyltetrahydrofolate (5'-MTHF). Le 5'-MTHF est nécessaire pour le processus qui convertit l’homocystéine en méthionine.[2] Conséquemment, les personnes touchées par ce type de polymorphisme risquent de présenter un processus de méthylation défectueux, même si elles consomment des légumes verts feuillus en grande quantité ou même un supplément d’acide folique. Il est donc recommandé de prendre du folate préformé sous forme de supplément de 5'-MTHF comme on la retrouve dans les suppléments comme le Advanced B Complex ou le Ortho-Core de la compagnie AOR.

· Vitamine B6. Ici aussi, la forme « active » de vitamine B6 (pyridoxyl-5-phosphate) est préférable afin de produire le plus grand effet sur le cycle de méthylation.

· Vitamine B12. L’une des fonctions les plus importantes de la vitamine B12 dans notre corps est de former la méthylcobalamine, une forme active de vitamine B12. Cette forme est nécessaire à l’enzyme méthionine synthase impliquée dans le processus de méthylation. Une enzyme est une substance qui catalyse, ou encourage, une réaction biochimique donnée. Ainsi, sans un niveau suffisant de méthylcobalamine, tout le cycle de méthylation sera ralenti.


N.B. : Les polymorphismes génétiques - incluant ceux impliquant la transformation des folates en leur forme active 5'-MTHF - peuvent être évalués facilement grâce à un simple prélèvement salivaire via des tests comme MyBlueprint. Ce test non-invasif, fiable et confidentiel fournit de précieux renseignements concernant des moyens accessibles et personnalisés d'améliorer votre santé sur la base de votre génétique unique.



2. La Triméthyglycine

La Triméthyglycine (TMG) - également connu sous le nom de bétaïne - est un autre donneur de groupe méthyle et est considérée comme la substance la plus efficace pour abaisser le taux d’homocystéine. Dans les études cliniques, la TMG a démontré des réductions des niveaux d’homocystéine plasmatique allant jusqu’à 30%![3]


3. Le S-Adenosylmethionine

Le S-Adenosylmethionine (SAMe) - une substance retrouvée dans tous les êtres vivants - est formé dans le corps en combinant la méthionine aux acides aminés et à l’ATP (triphosphate d’adénosine). Il peut aussi être consommée sous forme de supplément nutritionnel. Cet autre donneur de méthyle joue un rôle important dans plusieurs événements biologiques critiques, en particulier dans le cycle de méthylation.

N.B.: Si vous optez pour la supplémentation en SAMe, il est important de choisir un produit a enrobage entérique car le SAMe est particulièrement sensible à la dégradation par les acides gastriques.


Conclusion

Le système de méthylation constitue l’un des processus biochimiques les plus importants pour la santé à long terme. Si le cycle de méthylation de votre corps ne fonctionne pas à un niveau optimal, cela se traduira par de nombreux problèmes de santé différents et accélérera votre processus de vieillissement. La clé de voute pour renverser ce processus est de soutenir l’activité de l’enzyme méthionine synthase de sorte que le blocage partiel dans le processus de méthylation soit soulevé, et que le niveau de glutathion soit ramené à la normale. Lorsque vous optimisez ces fonctions, vous êtes sur la bonne voie pour retrouver et maintenir une santé dynamique tout au long de votre longue vie.


Références:

[1] La « lecture » de l’ADN est appelée « expression génétique ».

[1] Vollset SE, Refsum H, et al. Plasma total homocysteine and cardiovascular and noncardiovascular mortality: the Hordaland Homocysteine Study. Am J Clin Nutr. 2001;74(1):130-136. [2]Gilbody, Simon et al. Methylenetetrahydrofolate Reductase (MTHFR) Genetic Polymorphisms and Psychiatric Disorders: A HuGE ReviewAm. J. Epidemiol. (2007) 165 (1):1-13. http://aje.oxfordjournals.org/content/165/1/1.full [3]Schwab U. Et al Orally administered betaine has an acute and dose-dependent effect on serum betaine and plasma homocysteine concentration in healthy humans. J Nutru.2006 Jan 136(1):34-8

Posts récents

Voir tout