Asthme – remède constitutionnel

Mis à jour : juin 28

L'homéopathie constitue une approche intéressante pour réguler le terrain asthmatique. Le 'terrain' est une notion propre aux médecines complémentaires et qui correspond à un ensemble de facteurs qu'on pourrait résumer par l'ensemble des facteurs qui font qu'une personne réagît comme elle le fait face à la maladie. Le terrain est composé de nos prédispositions, de nos carences et nos nutritionnels, de notre tempérament, de notre historique médical et de vie, des facteurs auxquels on est exposés, de nos habitudes de vie, etc. C'est une notion assez complexe et holistique mais qui nous permet de vraiment individualiser les soins qu'on propose.


L'approche complexiste en homéopatie focuse sur des synergies de remèdes visant à adresser des conditions particulières. A ce châpitre, la compagnie Dr Reckeweg distribuée par BioLorenco nous offre plusieurs produits intéressants. Ce mois-ci, je vous propose de découvrir le R-43, une sysnergie de composantes homéopathiques pour normaliser le terrain asthmatique.


Indications


Asthme bronchial et bronchite asthmatique. Approche constitutionnelle de l’asthme bronchial.


Mode d’action


L’asthme bronchial se manifeste en trois phases qui sont conçues, selon le Dr. Reckeweg, comme suit :


  1. La phase d’imprégnation (étouffement, suffocation, aspiration à l’air frais);

  2. La phase de réaction (toux, bronchite);

  3. La phase d’excrétion (expectoration).

L’histamine (voir mon article à ce sujet) est souvent la cause de l’apparition d’asthme bronchial car sont accumulation peut provoquer des crises d’asthme chez les personnes prédisposées,. Cependant, d’autres homotoxines qui mobilisent de l’histamine dans les tissus sont également des provocateurs d’asthme. Il est prouvé qu’en cas d’asthme, le mécanisme cellulaire qui fermente et détruit l’histamine a été endommagé. C'est ce que l'anamnèse (historique) du patient nous révèle habituellement.


Selon le Dr. Reckeweg, la vicariance est établie et reconnue entre, d’une part l’asthme et, d’autre part, l’eczéma, l’angine tonsillaire ou une infection grippale qui sont brusquement supprimés d’une façon non biologique (avec apparition d’asthme par la suite). Lors du traitement contre l’asthme, l’amélioration constitutionnelle de ces systèmes fermentants est une condition primordiale, et non le traitement des crises d’asthme au moyen de produits ayant pour seul effet d’intercepter ou de paralyser l’histamine. Cette amélioration constitutionnelle est obtenue par la synergie fournie par le R43.


  • Arsenicum album : Grande agitation, angoisse.

  • Belladonna : Antiasthmatique lors de toux bruyante avec éruptions de sueurs.

  • Bryonia : Toux sèche irritante, expectoration difficile.

  • Carbo vegetabilis : Aspiration à l’air frais, étouffement.

  • Kalium phosphoricum : Fortifiant dans les cas d’épuisement d’éléments nutritifs des cellules nerveuses.

  • Natrium chloratum : Toux sèche spasmodique surtout par temps de brouillard et d’humidité.

  • Natrium sulfuricum : Remède de constitution hydrogénoïde, aggravation par temps humide.

  • Sus scrofa (glande hypophyse) : Stimulant de la fonction hypophysaire souvent atteinte.

  • Veratrum album : Sueurs froides et crises d’asthme.

  • Yerba santa : Bronchite asthmatique accompagnée de toux et d’expectoration.

Administration du R43


Puisque ce remède vise à rétablir le terrain, il est habituellement administré dans les cas chroniques. Voici des exemples de dosages mais qui doivent être valisés avec votre clinicien.ne.

  • En cure prolongée, prendre 5-10 gouttes dans un peu d’eau, 2-3 fois par jour, avant les repas.

  • Durant les périodes sans crises, il suffit de prendre la même dose 1-2 fois par jour.

  • Dès l’apparition des crises, prendre des doses fréquentes : 10-15 gouttes (de préférence dans un peu d’eau chaude pour en augmenter l’effet), toutes les 15-30 minutes.

Évidemment, l'asthme est un problème systémique qu'il convient d'aborder dans une perspective globale qui comporte l'élimination des allergènes, des changements alimentaires et au mode de vie et souvent, la prise de suppléments nutritionnels. Les complexes homéopathiques tels que le R43 s'intègrent parfaitement bien aux autres démarches en médecines complémentaires et même, aux traitements conventionnels. Je vous rappelle qu'il vaut toujours mieux d'être suivi.e par un.e clinicien.ne compétent.e

dans un cas comme l'asthme plutôt que de s'automédicamenter.

Posts récents

Voir tout